Notice: wpdb::prepare est appelée de la mauvaise manière. La requête ne contient pas un nombre correct de substitutifs/placeholders (2) pour le nombre d’arguments proposés (3). Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.8.3.) in /home/alipaz/public_html/wp-includes/functions.php on line 4140
Sadiri Lodge » Loge sur Sadiri
  • en
  • es
  • fr
  • de

Top bar text FR

L'écotourisme communautaire pour la nature et cultures vivantes

L histoire du project

Comme tout projet, Sadiri Lodge est né d´une idee le 5 mai 2008, lors de la Grande Assemblée de la Communaute Indigène de San José  d´Uchupiamonas lorsque Ruth Alipaz, Sandro Valdez et Bennett Hennessey ont propose de développer un projet touristique dans la Montagne Sadiri.

Ils ont ensemble travaillé sur les aspects techniques du projet. Ruth et Sandro ont ensuite travaille sur les conditions requises par les autorités de la communauté et celles du Parc National Madidi. Ils ont rencontre de fortes resistances de la part de certains menbres de la communaute et de l´ancienne Directrice du parc. En effet, la zone de Sadiri etait destinee à devenir une zone d exploitation forestiere de 31.000 hectares. En echange de cette exploitation, la compagnie forestiere proposait à la communaute de lui construire une route et de lui fournir l´acces à l´energie.

L ambition de Sadiri lodge etait de proposer à  la communaute de San José d Uchupiamonas une alternative economique, sociale, environnementale et durable  à la coupe de bois dans cette zone.

Lors des demarches pour s acquitter des conditions requises au developpement du projet,  les autorités ont indique que ce dernier ne pouvait pas être approuvé car le territoire de la communaute n avait pas de zonage. De plus, rien n´indiquait que le futur lieu du projet était adequate à l´observation des oiseaux. Cela en depit des résultats d’une étude, du Dr. Peter Hosner, sur les forets de contreforts les mieux conservés et diversifiés, demontrant que Sadiri est l´un des sites avec le meilleur potentiel pour l´ornithologie en Bolivie.

Les autorités de la communaute utilisaient l’argument de ne pas avoir  de plan d’usage du territoire pour ne pas approuver Sadiri Lodge. D ‘un autre côté elles etaient pretes a signer  l´offre de concession forestiere en echange d úne route et de l ácces a l´electricite.

Nous avons donc demande  aux autorites de n accepter aucune concession sur son territoire tant que l ensemble de la communaute n aurait pas defini le zonage.

C´est ainsi que la communauté et les autorités ont élaboré le “Plan de Développement et de Gestion du Territoire Indigène du San José de Uchupiamonas”. Nous remercions Sandro Valdez, Ricardo Cuqui, Rosario Barradas, Yhovani Valdez, Rolando Kookie, Teresa Morales, Marcelo Blanco et Ruth Alipaz, qui se sont battus pour que la zone de la Montagne Sadiri soit  declaree, en septembre 2009,  “Zone 1 Refuge Toristique” et que son but soit de proteger les ressources naturelles de 34.000 hectares et d´y developper des projets de tourisme durable beneficiant à la communaute.

Le 22 fevrier 2010, les autorites de San José de Uchupiamonas ont otroye à l´entreprise “Asociación Turística Sadiri Lodge”, composée de 75 personnes de la communaute,  la gestión de la zone 1 pour developper son projet de tourisme durable “SADIRI LODGE” et pour proteger un territoire de 34.000 hectares.

Comment avons nous developpe Sadiri Lodge?

Initialement, l’initiative de développer un projet touristique à Sadiri etait l idee de l agence de tourisme Bird Bolivia specialisee dans l observation des oiseaux. Cette agence se trouve a Santa Cruz de la Sierra et appartient à Ruth Alipaz qui est native de San José de Uchupiamonas. Il s´agissait à la base de developer un petit projet touristique. Un des objectifs de Bird Bolivia est de soutenir les communautes à travers la promotion de ses sites touristiques.

Un sejour fut vendu à Douglas James Wilson, une personne cle de l´histoire de Sadiri. Nous souhaitons le remercier pour son amour et son action pour proteger l environnement. En visitant le projet d ecotourisme communautaire “Chalalan”, Douglas James Wison s est rendue compte de la richesse et de la diversite bioligique du Parc Madidi et a souhaié  participer à la conservation de cet endroit.

Après son sejour à Chalalan, il a visité la zone de Sadiri pour voir l etat des forêts du territoire de San José de Uchupiamonas. Il prit alors la decision de nous soutenir dans notre projet de construction d´un bungalow pour 4 personnes pouvant  accueillir les touristes de Bird Bolivia.

C est ainsi que Bird Bolivia a decidé de faire un projet plus ambitieux et  d´y impliquer les personnes de la communauté souhaitant y participer.

Il était alors essentiel de trouver un moyen d’obtenir les fonds que M. Douglas James Wilson avait décidé de donner par le biais de sa fondation THOMAS HENRY WILSON FONDATION.  Pour cela  nous avons developpe  la FONDATION PUEBLO NUEVO, une organisation Bolivienne à but non lucratif. Cette derniere est l executrice du projet et a pour objectifs de soutenir les communautes indigenes et la conservation.

La participation de la communaute

75 personnes de la communaute indigene de San José de Uchupiamonas sont partenaires de Sadiri Lodge. 40 femmes et 35 hommes composent “l´Association Touristique Sadiri Lodge”. Cette organisation à but non lucratif, à travers son initiative d´écotourisme specialise dans l´observation des oiseaux, à pour objectif de contribuer à la protection, à la conservation de la Madre Tierra, d´ameliorer les conditions de vie de la communauté et de preserver sa culture.

98% de l´execution du projet a ete realisée par les 75 partenaires. Chacun a travaillé 25 jours, apporté et acheté du materiel pour la construction du lodge. L´equipe d´operation touristique est uniquement composée de membres de la communaute.

Nos objectifs

L’objectif principal de Sadiri Lodge, à cout terme, était de proposer une alternative economique pour sauver cette zone forestiere de 30.000 ha  dont la richesse naturelle menacait sa propre existence. Bien que cette zone soit protegee par le Parc National Madidi, cette foret primaire attire les exploitations forestieres dont l’objectif est d’exploiter des bois precieux comme le mara (Swietenia macrophyllan),  le cèdre (n.c) , et d’autres espèces.

Le deuxième objectif, sur le court et moyen terme,  est d’améliorer les conditions de vie de la communaute de San José d’Uchupiamonas, dont les habitants souhaitent continuer  à vivre en harmonie avec la nature. De creer des conditions d´ acces à la sante, l education, l electricite et des moyens de communication avec la ville afin de diminuer la vulnérabilite croissante de la culture et des  ressouces forestieres et naturelles.

Le troisième objectif est de générer de plus grandes opportunités de développement socio-économique sur le long terme.Contribuer à ce que la culture,  la richesse des forets et des ressources naturelles de la communaute  perdurent grace à cette initiative ecotouristique et avec le developpemnet des capacites et d autres activites economiques.

Codes de conduite

Galerie de photos » plus de photos